Tests

Test de la Wacom Cintiq Pro 16

Rédigé par La rédaction

Réalisez des projets artistiques de grande envergure, et vivez une expérience créative de très haute qualité avec la Wacom Cintiq Pro 16″

Très grande surface de création, confort de travail optimal grâce notamment à son socle intégré, expérience de visualisation de très haut calibre (résolution HD de 3840 x 2160), stylet Wacom Pro Pen 2 précis et ultra perfectionné. Pas de doute : la Wacom Cintiq Pro 16 » joue dans la cour des grands et vient avec la promesse d’une productivité garantie dans le cadre d’une utilisation en milieu artistique professionnel. Nous l’avons analysée en profondeur et allons partager nos impressions avec vous.

Caractéristiques majeures de la Wacom Cintiq Pro 16″

Taille écran : 16 pouces, mais existe également en versions 13 , 22 et 27 pouces
Stylet : Wacom Pro Pen 2 (pointe 0,4 mm), à 8192 niveaux de pression
Compatibilité : Windows 7 et supérieur, ou MacOS X 10.10 et supérieur
Connexions : port USB-C et un port USB standard
Meilleur prix : Dès 650,00 € sur Amazon
Avis des utilisateurs : 

Construction, design et ergonomie

La tablette graphique Wacom Cintiq Pro 16″ vient très bien accompagnée. Au déballage, on retrouve deux bagues colorées, un guide de mise en route, un chiffon de nettoyage, un câble d’alimentation, un câble USB, un adaptateur Wacom Link avec USB-C, mais également un mini displayPort. La Cintiq Pro 16″ est également livrée avec un stylet Pro Pen 2, un porte-stylet avec 10 pointes de rechange (6 standards et 4 feutres), ainsi qu’un extracteur de pointe. Conçue avec de très belles finitions, elle tient dans des dimensions qui lui permettent d’offrir une grande surface active de 34,5 cm x 19,4 cm.

Équipée d’un écran de 16 pouces en verre dépoli, cette tablette graphique professionnelle permet de travailler avec un confort optimal. Elle dispose à cet effet d’un socle intégré, grâce à laquelle on peut l’incliner. Vous pouvez en plus acheter un support supplémentaire afin de la régler sur 3 positions. L’ergonomie de la Wacom Cintiq Pro 16 » est en outre excellente. Comme les autres ardoises du constructeur, elle prend également les commandes gestuelles multi-touch donnant un accès à diverses actions intuitives. Vous pouvez en outre compter sur les commandes ExpressKeys et Touch Ring pour rester productif. La télécommande ExpressKey proposée en option permet en prime de personnaliser les raccourcis favoris avec ses 17 touches.

Fiche technique et fonctionnalités

La Wacom Cintiq Pro 16 offre des standards de qualité très élevés, ce qui lui vaut de convenir à la réalisation de projet de grande envergure. Elle affiche les créations en très haute résolution 4K (3 840 x 2 160), avec en prime une excellente restitution des couleurs. Le très précis stylet Wacom Pro Pen 2 qui l’accompagne a été optimisé pour une sensation de réalisme augmentée, ce qui vous permet de travailler avec plus de maîtrise et de créativité. Avec sa sensibilité à la pression de 8192 niveaux, ce stylet sans batterie numérise en temps réel ce que vous dessinez, reproduisant ainsi la sensation du crayon sur le papier. Compatible avec vos logiciels de création 2D et 3D, la Wacom Cintiq Pro 16 » peut s’utiliser avec un Mac ou un PC, et dispose pour cela de connexions USB-C, USB standard ou Mini DisplayPort.

Verdict

Que vous soyez un étudiant en art, un designer ou un artiste, la Wacom Cintiq Pro 16″ est une excellente option pour retrouver la sensation d’écrire sur du papier, et avoir les gages de maîtrise et créativité requises pour l’exécution de projets de grande envergure.

Test de la Wacom Cintiq Pro 16

Test de la Wacom Cintiq Pro 16
9.1

Précision

9.5 /10

Sensibilité

9.0 /10

Résolution

9.5 /10

Connectivité

8.0 /10

Maniabilité

9.5 /10

Pros

  • De nombreux consommables inclus à l’achat
  • Grande surface de travail et très haute résolution de l’écran
  • Un stylet extrêmement précis et perfectionné

Cons

  • Prix élevé, mais amplement justifié par ses performances très haut de gamme
  • Pas de connectivité Bluetooth

A propos de l'auteur

La rédaction

Commenter